Stratégies à adopter en matière de localisation de sites Web

Guide de localisation : créez une vitrine locale pour votre entreprise

Stratégies à adopter en matière de localisation de sites Web

1 Présentation

Le défi

Environ 75 % des consommateurs sont plus enclins à effectuer un achat sur un site Web rédigé dans leur langue1. Par conséquent, si vous souhaitez développer votre activité à l'international, vous ne réussirez que si vous parlez la langue de votre marché cible.

Votre objectif

Suscitez au maximum l'intérêt des utilisateurs en créant un site Web parfaitement adapté à votre marché local, tout en transmettant le même message commercial et de branding que sur votre site d'origine.

Marche à suivre

Assurez-vous de mettre en place une équipe dédiée à votre stratégie de localisation. Voici quelques questions que vous pouvez vous poser pour commencer :

* Quelle langue vos clients cibles parlent-ils ? N'oubliez pas de tenir compte des particularités locales. Par exemple, certains pays sont multilingues (comme l'Afrique du Sud, le Canada et la Suisse), et certaines langues (comme l'arabe, l'espagnol et le chinois) se divisent en différents dialectes.

* Votre système de gestion de contenu est-il adapté aux différentes langues ?

* Qui va s'assurer de vérifier que les contenus de votre site (images, symboles, couleurs, texte, etc.) conviennent à votre marché ?

* Avez-vous utilisé une approche de responsive design pour votre site mobile ?

!!! À noter

Si vous vous adressez à une grande communauté d'expatriés dans votre marché, il sera peut-être préférable de présenter votre contenu dans la langue maternelle de votre audience, en veillant cependant à afficher les prix dans la devise locale.

2 Créez une interface utilisateur adaptée aux besoins de localisation

Expliquez à votre équipe de concepteurs la nécessité de créer une interface utilisateur adaptée à vos différentes langues cibles. Elle doit être conçue de façon à permettre aux traducteurs de traduire fidèlement votre contenu. Ainsi :

Tenez compte des différences linguistiques :

 Espacement : par exemple, en allemand, les mots sont plus longs qu'en anglais ; l'arabe prend plus de place verticalement.  Épaisseur : par exemple, les caractères chinois traditionnels sont si détaillés qu'ils doivent utiliser au minimum une police 12. * Langues se lisant de la droite vers la gauche : l'arabe, l'hébreu et le persan, par exemple.

Fournissez :

Des fonctionnalités de translittération : facilitez la saisie de n'importe quelle langue en adoptant les outils de saisie Google.

!!! À noter

La translittération est une opération qui consiste à remplacer des mots ou des lettres par les caractères présentant la correspondance la plus proche dans un autre alphabet. Par exemple, la translittération du cyrillique "Россия" est en général "Rossiya", alors que la traduction est "Russie".

3 Développez un site adapté aux besoins d'i18n

Par "internationalisation", on entend le processus de préparation des contenus pour la localisation. Souvent abrégé sous la forme "i18n", ce processus permet de garantir qu'un produit ou service est facilement traduisible.

Faites en sorte que votre site soit simple d'utilisation (pensez non seulement à vos clients, mais également aux traducteurs). Demandez d'abord à vos ingénieurs de développer votre site en tenant compte de différents types de contenus et de différentes langues. Créez ensuite un guide de localisation pour vos ingénieurs. Vous pouvez, par exemple, inclure les bonnes pratiques suivantes :

Flux de travail et outils – Assurez-vous d'utiliser des commandes, boutons et formulaires qui soient simples à comprendre dans chaque culture. – Donnez aux utilisateurs la possibilité de configurer leurs préférences linguistiques à l'aide d'un outil de sélection de la langue ULS (Universal Language Selector). – Consultez les profils linguistiques des utilisateurs afin de déterminer les langues qu'ils sont susceptibles de connaître.

Traitement des caractères et des chaînes – Assurez-vous de ne pas publier votre interface utilisateur avant qu'elle n'ait été traduite. – Enregistrez toutes vos données dans un format indépendant de toute langue ou de tout pays (par exemple, enregistrez les chaînes au format Unicode).

Bibliothèques – Utilisez des bibliothèques standards dans l'industrie, du type Unicode Common Locale Data Repository [CLDR] pour la mise en forme des spécificités de chaque langue (dates, heures, fuseaux horaires, nombres et devises). – Le cas échéant, créez une bibliothèque d'identifiants internationaux vous permettant de représenter, de manière précise, chaque langue et chaque zone géographique.

4 Créez vos ressources linguistiques

Mettez en place une équipe de traducteurs pour créer un glossaire et un guide de style.

Glossaire

Il doit contenir des instructions sur la façon de traduire les expressions et les mots les plus importants de votre site Web, tels que les noms de votre marque et de vos produits, et leurs principales fonctionnalités.

alt text

Niveau de base Créez un glossaire simple :

Identifiez les 10 à 50 termes les plus fréquemment utilisés sur votre site Web.

Créez une feuille de calcul avec une ligne pour chaque terme.

Ajoutez une colonne pour chaque langue dans laquelle vous localisez vos contenus.
Niveau intermédiaire Développez votre glossaire :

Offrez-vous les services de traducteurs et de réviseurs professionnels.Faites appel à des linguistes établis dans votre nouveau marché pour traduire les termes clés.

Révisez et mettez à jour votre glossaire actuel.
Si un nouveau produit ne correspond pas au ton employé pour les produits existants, créez un glossaire spécifique.

Choisissez un système de gestion terminologique. Gérez les traductions de vos produits et services à l'aide d'un outil de rédaction de grande qualité.
Programme complet Gérez votre glossaire

Automatisez le processus. Utilisez un outil de gestion terminologique.

Optimisez l'impact. Créez des glossaires propres à chaque produit.

Élaborez un processus de travail :

1. Faites en sorte que vos équipes soient à l'affût de nouveaux termes.

2. Remplacez les termes obsolètes.

3. Recueillez des statistiques sur les principaux termes de recherche afin de rédiger des contenus optimisés pour le référencement (SEO).

Guide de style

Le guide de style permet de faire en sorte que les contenus des sites Web et des applications soient rédigés et mis en forme de façon cohérente.

Niveau de base Créez un guide de style de base :

Regroupez les ressources de rédaction et de conception existantes dans un document unique.

Désignez les règles à suivre.

Sélectionnez deux ou trois contenus rédigés récemment, et évaluez votre style "naturel". Réfléchissez aux mots, expressions et éléments de phrase que vous utilisez le plus fréquemment.

Selon votre style naturel, créez des normes pour chaque type de contenu.
Niveau intermédiaire Évaluez votre guide de style :

Révisez votre guide. Recueillez les commentaires des membres de l'équipe marketing, du service commercial, du service client, etc.

Adaptez le guide aux besoins des équipes. Faites-en sorte que le guide de style réponde aux besoins de chaque service.

Tenez à jour votre guide de style. Pour qu'il reste utile, révisez-le et mettez-le à jour régulièrement.
Programme complet Optimisez votre guide de style :

Élargissez l'audience. Créez des guides de style pour chaque langue et chaque produit.

Publiez votre guide. Hébergez-le sur une plate-forme à laquelle toutes les parties prenantes peuvent accéder.

Intégrez de nouveaux utilisateurs. Assurez-vous que les nouveaux créateurs de contenus se familiarisent avec le guide.

Exploiter les outils Google Developers