Ressources de traduction et de localisation

Ce guide par étapes vous permettra d'assurer la qualité de vos contenus localisés.

1 Présentation

Le défi

Pour faire passer vos messages à une audience mondiale, vous devez parler la langue des utilisateurs cibles. La principale difficulté consiste à vous assurer que les services de traduction auxquels vous faites appel maîtrisent bien toutes les nuances culturelles et techniques de la langue parlée dans vos marchés d'export.

Votre objectif

Vous devez identifier et gérer les ressources qui vous fourniront des services de traduction adaptés aux besoins de votre site Web. Vous pourrez ainsi vous adresser à vos clients dans leur langue et homogénéiser le message de votre marque à l'échelle mondiale.

Marche à suivre

Ce guide propose une méthodologie à appliquer pour bien intégrer et gérer vos fournisseurs.

Pour commencer, identifiez vos besoins avec votre équipe, en vous posant les questions suivantes :

Langues

Quelles langues souhaitez-vous cibler ? À l'avenir, d'autres langues seront-elles susceptibles de venir s'ajouter à cette liste ?

Volume

Au départ, combien de mots devez-vous faire traduire ? À quelle fréquence aurez-vous de nouveaux contenus à faire traduire ?

Services

En tenant compte de vos différents types de contenu, de quels services avez-vous besoin ? Voici quelques exemples :

  • Contenus non visibles (métadonnées SEO, par exemple), pour lesquels un service de post-édition légère ou des ressources moins expérimentées peuvent suffire

  • Contenus spécialisés (juridiques, techniques ou médicaux, par exemple), pour lesquels il vous faut des ressources expérimentées dans le domaine

  • Contenus créatifs, extrêmement visibles (images de votre page d'accueil, par exemple), pour lesquels il vous faut des compétences créatives, un service de transcréation et des processus hors connexion

  • Contenus standards, pour lesquels des ressources standards (et peut-être un service de relecture) peuvent suffire

Calendrier

Quel sont vos délais (tenant compte du type de service qu'il vous faut et du volume du contenu à traduire) ?

Plate-forme

Par le biais de quel système allez-vous créer et stocker vos contenus ? (WordPress, par exemple)

2 Sélectionnez votre équipe et catégorisez vos contenus

Dans cette section, nous vous présentons des recommandations de base et des stratégies de localisation plus avancées.

Étape 1 : Accompagnez votre équipe de traducteurs

Que vous ayez constitué une équipe en interne ou fait appel à un fournisseur pour trouver des linguistes, suivez ces recommandations afin d'obtenir des traductions de qualité :

Travaillez avec des linguistes traduisant dans leur langue maternelle

Sélectionnez pour chaque langue des professionnels traduisant dans leur langue maternelle.

Recrutez des spécialistes si nécessaire

Si votre contenu traite d'un sujet spécialisé (produits techniques, destinés aux professionnels ou à un secteur particulier, par exemple), choisissez des traducteurs expérimentés dans le domaine.

Donnez aux traducteurs les ressources nécessaires

Fournissez-leur des glossaires et des guides de style qui incluent des informations propres à vos produits et au marché cible.

Étape 2 : Identifiez vos types de contenu et triez-les par ordre de priorité

Il est peu probable que votre équipe de contrôle qualité puisse relire l'ensemble des traductions. Identifiez vos types de contenus et sélectionnez ceux qui doivent être relus en priorité.

Type de contenu Définition Exemples Priorité de relecture
Branding/Marketing Contenus visant à faciliter les ventes et l'acquisition de clients Site Web, matériel de vente, campagnes marketing, slogans, incitations à l'action Élevée

Il s'agit, en général, de vos contenus les plus visibles. Ces contenus ciblent des clients potentiels qui ne connaissent pas encore bien votre marque.
Juridique Règles d'ordre juridique envoyées à vos clients, accords juridiques ou contenus rédigés pour des raisons de conformité Règles de confidentialité, contrats, formulaires et tout autre avis d'ordre juridique Élevée

Toute erreur de traduction pourrait créer des problèmes d'ordre juridique pour votre entreprise.

Astuce : Il est préférable de faire relire ces contenus par des traducteurs spécialisés dans le domaine, ainsi que par votre équipe juridique interne.
Interface utilisateur/Application mobile Interface utilisateur ou application, conçue par votre entreprise pour vos clients Tableau de bord propriétaire, autre type d'interface, application mobile autonome Variable

Examinez les données de trafic et d'utilisation. Plus un contenu est visible, plus il est nécessaire de le faire relire.
Aide Contenus permettant à vos clients de résoudre des problèmes par eux-mêmes Manuels, guides utilisateur, centres d'aide Variable

Déterminez l'ordre de priorité en fonction du pourcentage de clients qui utilisent ce type de contenu dans chacune des différentes langues

. |

Conseil

Si vous possédez une application, assurez-vous de localiser les cinq éléments clés suivants :

  • Nom et description dans la fiche Google Play Store
  • Nom et description des produits vendus via l'application
  • Texte des campagnes pour applications
  • Images, vidéos et pistes audio
  • Contenus basés sur serveur

3 Présentation du processus de contrôle qualité

Le défi

Il est essentiel que la qualité de votre message commercial soit la même, quel que soit le marché où vous vous présentez. Cela doit se refléter dans le langage que vous utilisez pour communiquer votre message. Une fois que vous avez sélectionné des fournisseurs ou une équipe interne pour la traduction de vos contenus, comment évaluer, optimiser et maintenir la qualité linguistique de vos sites ?

Votre objectif

Vous devez pouvoir évaluer, optimiser et maintenir la qualité des traductions, afin que vos clients bénéficient du même niveau de service partout dans le monde, et que votre marque soit présentée de manière homogène dans tous les pays.

Marche à suivre

Ce guide propose une méthodologie à appliquer pour effectuer un contrôle qualité tout au long du processus de localisation.

Évaluez tout d'abord l'ampleur de la tâche, en vous posant les questions suivantes :

  • De quelles ressources et solutions de traduction disposez-vous ?
  • Comment allez-vous procéder pour recruter des traducteurs et relecteurs expérimentés ?
  • Qui sera responsable de la qualité de la localisation ?

4 Identifiez les fournisseurs pouvant répondre à vos besoins

En suivant les étapes de cette section, vous aurez une meilleure idée du type de fournisseur qu'il vous faut. Nous vous présentons d'abord des recommandations de base pour vous aider à sélectionner vos fournisseurs, puis des stratégies plus avancées de gestion des partenaires de localisation.

Étape 1 : Recherchez des fournisseurs

Recherchez des services de traduction sur Google. Explorez le site Web de chaque fournisseur en vous posant les questions suivantes :

  • Quels services ce fournisseur offre-t-il ? Met-il en avant un type de service par rapport aux autres ?
  • Qui sont ses clients ? Ses clients sont-ils de grandes ou de petites entreprises, ou les deux ?
  • Ce fournisseur a-t-il l'habitude de collaborer avec des entreprises du même type que la vôtre ?
  • Dans quelles langues ce fournisseur offre-t-il ses services de localisation ?
  • Où se trouve son siège social ? Dispose-t-il d'une équipe située dans le même fuseau horaire que vous ?
  • En quelle année cette entreprise a-t-elle été créée ?
  • Qui a créé cette entreprise ? Cette entreprise est-elle spécialisée dans un secteur donné ?
  • Avez-vous accès à ses tarifs ?

Étape 2 : Catégorisez les fournisseurs en fonction du type de services fournis

En général, ces fournisseurs proposent des services de traduction, de PAO, d'assurance qualité et de gestion de projet. Deux types d'entreprises se distinguent :

Fournisseurs de service unilingue

Ces entreprises fournissent des services de localisation dans une seule langue (ou dans un sous-ensemble de langues régionales). Leurs tarifs ont tendance à être moins élevés que ceux des entreprises proposant des services multilingues. Ce type de fournisseur peut vous convenir si vous ne souhaitez localiser vos contenus que dans une, deux ou trois langues régionales.

Fournisseurs de service multilingue

Ces entreprises proposent des services multilingues et peuvent répondre à tous vos besoins de localisation. Elles peuvent gérer un nombre important de projets à la fois, dans différentes zones géographiques. Elles ont tendance à se faire aider par des agences de localisation unilingue, des travailleurs indépendants et des traducteurs salariés.

Étape 3 : Identifiez le type de fournisseur qu'il vous faut

Pour mieux cerner vos besoins, réfléchissez aux points ci-dessous. N'oubliez pas que, pour prendre en charge vos travaux de localisation, vous devrez peut-être faire appel à plusieurs fournisseurs de service unilingue, voire plusieurs fournisseurs de service multilingue.

Expertise locale

Un fournisseur de service unilingue peut offrir une palette de connaissances plus complète dans certaines régions.

Spécialisation

Certains fournisseurs sont spécialisés dans certains domaines, par exemple, le contenu marketing créatif, la transcréation, le secteur médical, le contenu juridique, etc.

Services fournis

Certaines entreprises sont spécialisées dans les services de relecture, de création de contenus, de testing linguistique, etc.

__Contrôle qualité--

Pour être certain de la qualité du contenu, vous pouvez envisager de recruter un deuxième fournisseur pour les tâches de relecture (de la même manière que l'éditeur corrige le travail de l'écrivain).

Envergure du projet et atténuation des risques

Si le contenu à traduire est volumineux et si vos délais sont serrés, vous pouvez envisager de travailler avec plusieurs fournisseurs.

Étape 4 : Créez une demande d'information

  • Présentez en quelques lignes vos besoins (types de contenu, services requis, volumes et langues) à quelques fournisseurs.
  • Renseignez-vous sur leurs compétences linguistiques. Par exemple :
    • Services et langues : une liste des services linguistiques fournis, y compris les spécialisations et domaines d'expertise
    • Références : une liste de deux ou trois références professionnelles, avec leurs coordonnées
    • Estimation des coûts : une estimation des coûts, pour chaque langue et chaque type de contenu (les traductions sont généralement facturées au mot, et les relectures à l'heure)

Étape 5 : Dressez une liste de fournisseurs potentiels

Identifiez les fournisseurs susceptibles de répondre au mieux à vos besoins. Assurez-vous qu'ils offrent bien les services et les langues qu'il vous faut. Tenez également compte de l'intérêt qu'ils portent à votre demande (par exemple, quel a été leur délai de réponse pendant cette première phase ?).

Étape 6 : Créez un appel d'offres

Envoyez un appel d'offres à votre liste de fournisseurs potentiels. Incluez les éléments suivants :

  • Une présentation de votre projet : présentez votre entreprise, votre contenu et votre audience.
  • Une présentation de vos besoins : présentez vos besoins en termes de services, langues cibles, volumes, domaines d'expertise, délais, etc.
  • Une liste des informations dont vous avez besoin : quelles informations spécifiques souhaitez-vous que ces fournisseurs vous communiquent dans leur réponse ?

Informations à demander à vos fournisseurs potentiels :

Présentation de l'entreprise

Par exemple :

  • Langues fournies
  • Liste de clients
  • Domaines d'expertise
  • Zone(s) géographique(s)
  • Nombre d'employés

Processus d'assurance qualité

Par exemple, une description de la méthodologie utilisée et du processus suivi en cas de problème.

Délais

Par exemple, délais de traitement de la demande et processus suivi en cas de retard ou de non-respect des échéances de livraison.

Ressources

Par exemple :

  • Profil type des traducteurs
  • Nombre de traducteurs employés ou travaillant sous contrat
  • Pays de résidence des traducteurs
  • Type de formations fournies
  • Mode de gestion des performances
  • Mode d'attribution des frais des fournisseurs

Assistance au sein de l'entreprise

Vous pouvez, par exemple, inclure une liste des personnes à contacter, le chef de projet chargé de traiter vos demandes (si vous en avez un) et le fuseau horaire de ces personnes.

Systèmes

Par exemple :

  • Plates-formes utilisées
  • Types de fichiers acceptés
  • Possibilités d'intégration avec vos plates-formes
  • Nécessité ou non d'affecter des ressources internes de votre côté
  • Éventuels coûts d'intégration

Estimation des coûts

Par exemple :

  • Tarif par mot/langue/type de contenu
  • Remises offertes en cas d'utilisation d'un logiciel de mémoire de traduction
  • Coûts supplémentaires (gestion du projet, finalisation des fichiers traduits, relecture, etc.)

Tip

Demandez au fournisseur de vous envoyer un exemple de traduction. Donnez-lui un extrait de votre contenu et demandez-lui de le faire traduire par un membre de l'équipe à qui il confierait le projet. Puis veillez de votre côté à ce qu'au moins deux personnes vérifient la qualité de la traduction.

Étape 7 : Incluez des indicateurs clés de performance dans le contrat établi avec le(s) fournisseur(s) sélectionné(s)

Vous devez établir un contrat avec chaque fournisseur sélectionné. Assurez-vous d'y inclure la liste des services à fournir, ainsi que des indicateurs clés de performance (KPI, key performance indicator), afin de pouvoir évaluer les résultats en fonction de critères objectifs. Vous trouverez ci-dessous une liste de KPI de base. Vous pourrez la peaufiner par la suite en fonction de la spécificité de vos besoins.

Indicateurs clés de performance – Qualité linguistique

  • Conformité : application des consignes du guide de style et de toute instruction spécifique au projet
  • Grammaire : utilisation des règles grammaticales de la langue cible
  • Ponctuation/Orthographe : application des règles linguistiques et stylistiques standards
  • Préservation du sens : adaptation correcte du contenu de la langue source
  • Terminologie : utilisation des traductions présentes dans le glossaire, le guide de style et la mémoire de traduction
  • Intelligibilité du texte cible : production d'une traduction facilement compréhensible pour l'audience cible
  • Critères d'évaluation : définition d'un "taux d'erreur" et application de ce taux au niveau du projet ou d'un volume spécifique de mots (1 000 mots, par exemple)

Remarque : Faites appel aux services d'un autre fournisseur pour mesurer la qualité linguistique des traductions (si le fournisseur de traduction ou vous-même ne disposez pas des ressources adéquates pour réaliser une évaluation objective).

Indicateurs clés de performance – Respect des délais de livraison

  • Critères d'évaluation : définition du critère de respect des échéances de livraison et application de ce critère au niveau du projet (en cas de livraison unique) ou d'un volume spécifique de mots (en cas de livraison échelonnée)

Étape 8 : Assistez le fournisseur en définissant des canaux de communication efficaces

Déterminez votre stratégie de communication en fonction de l'envergure du projet. Vous trouverez ci-dessous quelques recommandations applicables aux différentes phases du projet :

Phase initiale

  • Demandez au fournisseur de contrôler et de vous communiquer les informations clés du projet : date de début, état de progression, date de livraison prévue, etc.

  • Planifiez une réunion au lancement du projet. Utilisez un système de partage d'informations, d'identification et de résolution des problèmes avec synchronisation.

  • Gérez les attentes en termes de qualité. Présentez vos besoins et discutez-en avec le fournisseur. Si nécessaire, mettez à jour les critères d'évaluation.

  • Créez des références linguistiques. Fournissez des références explicites afin de bien communiquer vos préférences linguistiques (captures d'écran, guides de style, glossaires, etc.).

En cours de projet

  • Signalez immédiatement tout problème de qualité au fournisseur. Donnez tous les détails nécessaires, clarifiez vos attentes en termes de qualité et assurez-vous que le problème est résolu.

  • Signalez toute modification apportée au guide de style, glossaire, processus d'assurance qualité, etc.

  • Identifiez les opportunités d'amélioration. Partagez une liste de bonnes pratiques. Transmettez vos observations et vos recommandations.

  • Répondez à temps aux questions du fournisseur. Donnez-lui les informations, les ressources et les outils dont il a besoin.

Après livraison du projet

  • Transmettez vos commentaires au fournisseur. Indiquez-lui les aspects de son travail que vous avez appréciés et ceux que vous souhaiteriez qu'il améliore à l'avenir.

Nous avons rédigé les recommandations ci-dessus afin de vous aider à sélectionner et à gérer les entreprises qui vous fourniront les traductions de qualité que votre audience est en droit d'attendre.

5 Contrôle qualité

Étape 1 : Élaborez votre processus de contrôle qualité

Un processus de contrôle qualité optimal doit inclure les deux points de contrôle suivants :

a. Relecture linguistique

Assurez-vous que la traduction transmet bien les points clés du contenu source. Vérifiez que la terminologie est cohérente et conforme à votre glossaire, que les polices utilisées sont celles indiquées dans le guide de style, etc.

Élaborez votre processus en fonction de l'envergure de vos projets de localisation. Par exemple :

Projet de localisation ponctuel

Un linguiste dont la langue maternelle est celle du texte cible relit la traduction, de préférence avec un outil de traduction assistée par ordinateur (TAO) afin que d'autres relecteurs puissent bénéficier de son travail.

Volume de traduction faible à moyen

Le fournisseur se charge de la traduction et de la relecture finale. Il effectue ces tâches dans un outil de TAO. D'autres traducteurs pourront ainsi bénéficier de ce travail et réutiliser les traductions pour des contenus similaires.

Besoins de localisation continus

Le fournisseur effectue la traduction dans un outil de TAO pour gérer le processus de localisation et créer une base de données, appelée "mémoire de traduction", issue des projets traités. Des relecteurs spécialisés fournissent des commentaires sur chaque projet de localisation. Les notes attribuées sont suivies pour identifier toute amélioration et mesurer la performance des traducteurs. Invitez de temps en temps les traducteurs dans votre entreprise, afin qu'ils puissent mieux comprendre votre activité et vos besoins.

b. Validation technique

Exécutez le code de la version localisée de votre site Web ou application, afin de vous assurer que le contenu s'affiche correctement. Réalisez des tests sur différents types d'écran (ordinateurs et appareils mobiles). Le but est de repérer les éventuelles erreurs avant que la version localisée ne soit diffusée auprès de vos clients.

Étape 2 : Mesurez la qualité de votre projet de localisation avec des indicateurs clés de performance (KPI)

Vous pouvez mesurer et suivre la progression de votre projet de localisation. Vous trouverez ci-dessous une liste de KPI sur laquelle vous baser pour évaluer les améliorations au fil du temps.

Par exemple, si les visiteurs de votre site Web localisé n'enregistrent que de faibles taux de conversion, examinez de près la qualité de la traduction et demandez à des personnes dont la langue maternelle correspond à celle du marché de vous fournir des commentaires sur le contenu.

KPI linguistiques • Lisibilité/Style/Ton
• Conformité
• Contenu
• Grammaire
• Ponctuation/Orthographe
• Terminologie
KPI d'impact • Acquisition de nouveaux clients dans les marchés
• Trafic enregistré sur le site Web (par pays et par langue)
• Pourcentage de conversion des visiteurs
• Pourcentage de part de marché
• Pourcentage du retour sur investissement de la traduction

En tenant compte de ces recommandations d'assurance qualité, vous pouvez maintenant recruter les professionnels qui donneront vie à votre contenu en plusieurs langues.