Planifiez vos opérations logistiques au Japon

Présenté par Ingram Micro, Commerce & Lifecycle Services

1 Présentation

La problématique

Le Japon, qui compte 127 millions d'habitants, est la troisième puissance économique au monde après les États-Unis et la Chine. Il offre d'immenses opportunités aux entreprises, car c'est aussi le quatrième plus grand marché de commerce électronique. Même si le Japon n'est pas directement intégré dans votre stratégie de développement, vous devez en tenir compte dans le cadre du panorama économique mondial.

Votre objectif

Ce guide vous présente les opportunités offertes par le Japon et vous explique comment tirer pleinement parti de ce marché. Il inclut également une analyse générale de la place du pays dans l'économie mondiale et décrit l'impact de ce classement sur les entreprises.

2 Développement de votre activité au Japon

Lorsque vous déterminez la méthode à appliquer pour développer votre activité à l'étranger, vous devez tenir compte de la situation actuelle sur le marché que vous souhaitez pénétrer.

Le Japon, qui compte 127 millions d'habitants, est la troisième puissance économique au monde (après les États-Unis et la Chine). Son PIB total s'élève à 4,94 billions de dollars, soit un PIB par habitant de près de 40 000 $1.

Grâce à une économie urbaine prospère, le Japon occupe la quatrième place mondiale dans le secteur du commerce électronique de détail. Les ventes dépassent les 111 milliards de dollars et devraient atteindre les 134 milliards d'ici 20192. Plus de 8 % de toutes les transactions de commerce de détail sont effectuées en ligne, et le marché continue de se développer3.

Depuis longtemps, le Japon fait partie des leaders et des ténors du secteur de la chaîne d'approvisionnement, et la Banque mondiale le classe 12e en termes de performance logistique. Grâce à sa taille, sa densité et son efficacité, le pays jouit de coûts de distribution extrêmement bas sur le marché international. Selon les chiffres du Japan Institute of Logistics Systems, ils s'élèvent à seulement 5 % du chiffre d'affaires total pour les secteurs de l'industrie, de la vente en gros et de la vente au détail au Japon (contre 9 % aux États-Unis).

alt text


  1. Banque mondiale 

  2. Forum économique mondial, eMarketer 

  3. eMarketer 

3 Informations en bref et avantages de lancer son activité au Japon

  • Environ 92 % des Japonais utilisent Internet, mais les achats dans les magasins physiques ont encore la préférence des consommateurs1.

  • Le chiffre d'affaires du commerce sur mobile devrait s'élever à 60 milliards de dollars en 20202.

  • Les principales catégories de commerce électronique incluent les produits multimédias, les vêtements et les chaussures, l'alimentation et les boissons, l'électronique grand public, et les produits de beauté et de soins personnels3.

  • Rakuten et Amazon sont les deux principaux sites d'e-commerce au Japon (en parts de marché). Rakuten est l'acteur principal, et Amazon rencontre des difficultés pour se développer au Japon en raison de son statut d'entreprise étrangère4.

  • Au Japon, les normes d'emballage sont très strictes, et le nombre de colis endommagés fait partie des plus bas au monde.


  1. ITU 

  2. Euromonitor 

  3. Euromonitor 

  4. PwC 

4 Tendances de consommation

Pour vous développer sur de nouveaux marchés, il est essentiel de réfléchir au comportement des consommateurs. Vous devez identifier les méthodes d'achat habituelles de vos clients cibles, Quel est son mode de livraison préféré ? Pour faire du commerce au Japon, il est important de prendre en compte les tendances de consommation. Voici quelques facteurs essentiels à considérer :

  • 71 % des achats en ligne sont payés par carte de crédit ou virement bancaire, mais le règlement à la livraison constitue généralement le mode de paiement privilégié. Nous vous recommandons de proposer des modes de paiement alternatifs, comme PayPal, Mobile Suica, Pay-easy et le paiement dans un commerce de proximité. Le paiement à la livraison est également très populaire : il représente 18 % des paiements dans le secteur du commerce électronique1.

  • Les consommateurs japonais sont sensibles aux prix, mais des études récentes indiquent que la marque et la qualité constituent les facteurs les plus décisifs lors de la décision d'achat.

  • Les acheteurs tiennent également compte des délais de livraison, et la livraison en 1 jour est presque la norme. La rapidité des délais de livraison est facilitée par l'efficacité du secteur de la logistique et par la taille du pays.

  • Les consommateurs japonais préfèrent que le livreur leur remette directement leurs colis (ils sont rarement laissés au pied de la porte).

  • Des études montrent que les Japonais sont moins susceptibles d'effectuer des achats sur des places de marché étrangères que tout autre consommateur à travers le monde2.

  • Ils privilégient nettement les transporteurs nationaux. Si cette option n'est pas envisageable, ils s'orientent en priorité vers des transporteurs internationaux de bonne réputation. Pour les acheteurs, le souci de la qualité prend généralement le pas sur les questions de coût.

  • Au Japon, le taux de retour des produits achetés en ligne est l'un des moins élevés au monde (les conditions standards ne prévoient pas de retour)3.

  • Sachant que 99 % de la population parle japonais, il est important d'héberger votre site Web et de présenter vos produits en japonais4.

  • Les consommateurs japonais préfèrent consulter un vaste éventail de produits en une fois. Par conséquent, vous pourrez toucher une audience plus large si vous passez par des places de marché.

  • Nous vous recommandons vivement de proposer des modes de paiement locaux (par exemple, JCB/Amex).

  • Dans ce pays, la sensibilité culturelle constitue sans doute le facteur le plus important pour déterminer la réussite de votre marque.


  1. PayPers, CyberSource 

  2. PayPers, CyberSource 

  3. Ecommerce Foundation 

  4. PayPers 

5 Modèles de traitement des commandes

Activités transfrontalières au Japon

Au Japon, plus de 10 % des consommateurs en ligne effectuent des achats sur des sites Web établis à l'étranger. Les États-Unis et la Chine sont les deux principaux pays concernés par les activités transfrontalières d'exportation et d'importation au Japon1.

De nombreuses entreprises qui souhaitent commercer au Japon envisagent d'utiliser une zone franche en Chine (site sécurisé dans lequel des produits peuvent être fabriqués ou entreposés sans payer de taxes). Elles peuvent aussi choisir d'exercer leurs activités depuis Hong Kong. Les produits étant souvent fabriqués en Chine, il peut être intéressant de les conserver dans ce pays, du point de vue de la rentabilité et de la stratégie. Vous disposez ainsi d'un lieu d'entreposage unique à partir duquel vous desservez la région Asie-Pacifique.

De nombreuses entreprises de commerce électronique font appel à des sociétés de consolidation dans leur pays d'origine, qui regroupent l'entreposage des produits et permettent d'éviter les barrières linguistiques.

Traitement des commandes au Japon

Compte tenu de la densité et de la taille du pays, l'ensemble de la population est accessible en trois jours au maximum. Les ports incluent Kobe, Nagoya, Osaka, Tokyo et Yokohama, et le cœur du triangle logistique du Japon se situe entre les villes de Nagoya, Osaka et Tokyo.


  1. PayPal 

6 Transport

Transporteurs de petits colis

Dans 20 % des cas, les consommateurs japonais ne sont pas chez eux lors de la livraison, et les colis ne sont généralement pas laissés au pied de leur porte. Très souvent, une nouvelle livraison à un autre moment est proposée gratuitement aux clients1. Voici les principaux transporteurs de colis au Japon :

  • Yamato Transport (50 % des parts de marché)
  • Sagawa
  • Nippon
  • Japan Post

Transporteurs de charges partielles/complètes

En raison des caractéristiques géographiques du Japon, le fret n'est pas souvent transporté par la route. Le transport ferroviaire est fréquemment utilisé, la dernière partie du processus de livraison étant effectuée en fourgon ou petit camion. Le transport par bateau (de petite taille) est une autre option fréquente : le produit passe d'abord par l'océan, le long de la côte, puis il est chargé à bord d'un train et il est enfin livré chez le client via un fourgon. Principaux transporteurs :

  • Nippon (Nittsu)
  • Sagawa
  • Kuroneko

  1. Nippon 

7 Comment lancer une activité au Japon ?

Lorsque vous envisagez de pénétrer le marché japonais, déterminez les avantages et les inconvénients de la constitution d'une nouvelle entreprise pour exercer vos activités, ainsi que le type de structure qui conviendrait. Identifiez un centre de traitement des commandes et les transporteurs qui desservent les régions que vous ciblez, et envisagez de faire appel à un distributeur afin de toucher plus facilement un plus grand nombre de clients. Par ailleurs, pensez à étudier les obligations réglementaires relatives au commerce électronique au Japon et à déterminer si vous devez déposer des marques.

Market Finder propose une analyse de « l'indice de la facilité de faire des affaires » fourni par la Banque mondiale, qui peut vous donner une indication sur l'opportunité de développer une activité commerciale au Japon. Il classe chacune des économies mondiales sur une échelle de 1 à 190, selon la facilité de créer et de gérer une entreprise locale. Dix facteurs sont évalués tels que la simplicité du raccordement au réseau électrique, la facilité d'obtention d'un crédit et la possibilité d'échanges transfrontaliers.

Lorsque vous faites des affaires dans un nouveau pays, il est indispensable de connaître les défis d'ordre administratif, réglementaire et logistique qui peuvent vous attendre. Market Finder vous fournit l'assistance et les outils dont vous avez besoin, y compris des guides détaillés et des recommandations, pour déterminer vos obligations légales et gérer vos opérations logistiques bien plus facilement.

alt text

Le département Commerce & Lifecycle Services d'Ingram Micro fournit des solutions logistiques pour permettre aux entreprises de relier l'offre et la demande.

À noter

Les ressources disponibles sur le site ne sont fournies qu'à titre d'information. Pour obtenir des conseils d'ordre financier, fiscal ou juridique, veuillez consulter un spécialiste.